Les filles qui composent une partie du groupe KCBR qui officie dans la scène graffiti vandale de Zurich n’ont rien à envier à leurs homologues masculins du crew. Elles s’offrent une vidéo d’une vingtaine de minutes pour lancer les festivités avec des panels, des wholes cars, des ends to ends avec fraicheur, des idées ingénieuses, du fun et le sex-appeal en plus.

Le crew graffiti de Zurich KCBR nous avait habitué depuis quelques années aux épisodes vidéos sobrement intitulés « Live, Life, Like » qui compilaient leurs actions illégales sur trains et dans la rue. Il y a quelques jours, KCBR a réitéré l’exercice mais cette fois c’est la branche féminine de l’équipe qui s’y est collée. On retrouve toujours les effets pyrotechniques, les concepts innovants, les phrases fun auxquels nous a habitué le collectif suisse avec cette fois des séquences au drone et des séquences encore plus poussées que sur les épisodes précédents. Dans ces derniers, on se souvient des oeufs évidés puis emplis de peinture de couleurs différentes puis jetés sur un train à quai où figurait un des panels du groupe pour composer le fond. Là, les filles des KCBR prouvent qu’elles n’ont rien à envier à leurs homologues masculins ni dans l’audace, ni dans le fun, ni dans la variété et la taille des pièces. Tout y passe : Pièces réversible de part et d’autre du même wagon, panels multiples, end to end, bottom, wholecars et même double puis triple ou quadruple wholecars avec des pièces aux idées « fraiches », aux concepts scénarisés et pensés pour être en adéquation et en réponse avec les musiques de la vidéo. En dépit de dispositifs de sécurité important et d’une répression importante contre le graffiti, la suisse et particulièrement Zurich, connaissent une effervescence du graffiti sur trains avec les crew locaux mais aussi la multiplication des touristes qui viennent y peindre. Zurich avait déjà dans sa lutte contre le graffiti développé un plan d’action visant à recouvrir ses monuments d’un produit incolore du nom de Avarel qui empêche la pénétration des couleurs dans la pierre. Aucun produit ou revêtement miracle en vue quant à la protection des trains locaux. Et KCBR le prouve encore une fois.

KCBR_netfeeders_amine-bouziane

 

KCBR_cheeks_graffiti_netfeeders_amine-bouziane

 

KCBR_girls_girls_girls_netfeeders_graffiti_chiks_amine-bouziane

KCBR_netfeeders_graffiti

KCBR_graffiti_chiks_netfeeders

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.