the-human-centipede-netfeeders

Voici que Tom Six revient cette année avec The Human Centipede 3 the final Sequence en guise de bouquet final. Le film sortira en même temps sur les écrans américains et en VOD le 22 Mai prochain. Bill Boss incarné par l’acteur Dieter Laser, celui-là même qui incarnait le Dr Heiter, apprend que sa prison va fermer à cause des débordements violents qui s’y déroulent, des incessants changement de personnel et des dépenses médicales dispendieuses qui frappent l’établissement. Bill Boss veut en découdre avec cette image du pénitencier le plus violent du pays. Pour s’acheter la tranquillité et en éviter la fermeture, il va créer le plus grand mille-pattes humain. Un centipede constitué de 500 prisonniers devrait alors régler tous les problèmes de logistique. Plus d’intendance, de réfectoire… Bill Boss reprend la main, il deviendra vraiment le boss.

The Human Centipede, le premier de la trilogie, déboulait en 2009 tel un véritable ovni cinématographique. Ce film néerlandais était parvenu à trouver un financement mais pour ce faire, son réalisateur Tom Six avait omis une grosse partie de son scénario. Après coup, on le comprend. Le film racontait l’histoire d’un chirurgien allemand qui décide d’accomplir son œuvre ultime et totale. Pour concrétiser son projet, il enlève des touristes et va les relier les uns aux autres, créant ainsi un « human centipede » où les organismes des uns et des autres ne deviendraient qu’un seul et même appareil digestif. Si le film est loin de cartonner avec ses 250,000 euros au box office, les ventes de dvd, elles, explosent et permettent au réalisateur d’empocher la modique somme de 2,5 millions de dollars. Le bouche-à-oreille finit d’installer le film qui devient une référence du genre. Deux ans plus tard, Tom Six remet le couvert mais le film est décevant. L’effet de surprise est rompu et la platitude du scénario ne sauvera pas non plus le film. Martin, un fan du premier film décide de reproduire à une plus grande échelle les travaux du Docteur Heiter. Il parvient à supplicier 12 personnes en même temps et qui auront désormais le loisir de manger, digérer et chier à la queue leu leu.

Dr-human-centipede-netfeeders

« Je suis le Dr Josef Heiter, retraité, et reconnu pour avoir séparé des frères siamois. »

netfeeders-human-centipede

« J’ai transformé mes 3 rottweilers en une triade de chiens inséparables. Bonne nouvelle, vos tissus sont compatibles ! » Dr Heiter 

human-centipède-netfedders

« Regrettes-tu ta petite escapade. En fait, je t’en suis reconnaissant parce que maintenant, je sais que tu sera la pièce du milieu. » Dr Heiter 

 

Human-centipede-2-netfeeders

Dans « Human Centipede 2 » Martin est fan des travaux du Dr Heiter. Mais il n’a pas sa pédagogie. Il rigole et couine sans cesse. Ce sont ses seuls dialogues durant le film.  

 

3-human-centipede-netfeeders

Dans Human Centipede III, le projet devient industriel. 500 prisonniers jouent à la queue leu leu, c’est ce qu’il en coûte à ceux qui défient l’autorité de Bill Boss, le chef du pénitencier. 

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.